Thèmes

amis argent armistice background bienvenue bonne cadeau cadeaux cadre centerblog chez collection

Rechercher
Articles les plus lus

· *Poème - L'automne par Alphonse de Lamartine (1790-1869)*
· *Les trois Saints de Glace comme les Mousquetaires...*
· *La recette d'Annie - Salade de pâtes multicolores*
· - Poésie - Premier sourire du printemps par Téophile Gautier -
· - La recette d'Annie - Truites aux amandes -

· *Quèsaco ce gecko ou tarente de Provence ?...*
· ANNIE VOUS PROPOSE LA RECETTE DES PETITS SALES AUX LENTILLES
· poule au pot
· *Circuit Paul Ricard HTTT : calendrier 2010*
· *La recette d'Annie - Agneau massalé*
· *Poème de jeunesse de Marcel Pagnol : La Cigale*
· *Don du Sang - Calendrier des collectes 2010*
· cos mediterranee
· far breton moelleux
· *Les dangers des épillets, voyageurs ou espigaou*

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Derniers commentaires Blogs et sites préférés

· Circuit Paul Ricard HTTT
· Communauté de Communes Sud Sainte-Baume
· Crêperie Au Roy D'Ys
· Eden Forme Le Beausset
· FDJ - Loto-Euro Millions-Keno
· Horoscope du jour
· L'Atelier du Chocolat de Bayonne
· Le Beaussétan
· Le Castellet Station Verte
· Le royaume des arbres

Voir plus


Statistiques

Date de création : 29.12.2007
Dernière mise à jour : 17.07.2014
753articles


*Poème - L'automne par Alphonse de Lamartine (1790-1869)*

Publié le 20/09/2009 à 07:49 par lesechosducastellet
*Poème - L'automne par Alphonse de Lamartine   (1790-1869)*
> L'automne

Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards !

Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire,
J'aime à revoir encore, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois !

Oui, dans ces jours d'automne où la nature expire,
A ses regards voilés, je trouve plus d'attraits,
C'est l'adieu d'un ami, c'est le dernier sourire
Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !

Ainsi, prêt à quitter l'horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l'espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d'un regard d'envie
Je contemple ses biens dont je n'ai pas joui !

Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
L'air est si parfumé ! la lumière est si pure !
Aux regards d'un mourant le soleil est si beau !

Je voudrais maintenant vider jusqu'à la lie
Ce calice mêlé de nectar et de fiel !
Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
Peut-être restait-il une goutte de miel ?

Peut-être l'avenir me gardait-il encore
Un retour de bonheur dont l'espoir est perdu ?
Peut-être dans la foule, une âme que j'ignore
Aurait compris mon âme, et m'aurait répondu ? ...

La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;
Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu'elle expire,
S'exhale comme un son triste et mélodieux.

Alphonse de Lamartine



Commentaires (24)

Diarra Drissa le 29/10/2009
J'ai beaucoump aimé le poème et surtout quand il s'adresse à la nature.j'aimerai être comme lamartine, V.hugo


ynes terchoune le 08/11/2009
j ai aime car tout il dit me fait reve


Anonyme le 02/03/2010
Ecrire votre commentaire...j'ai un commentaire a faire on m'a donner les parties mais je ne sait pas quoi mettre dedans:
I/un discours d'adieu du poète.
II/Une harmonie entre le poète et la nature.
merci


cat le 01/08/2010
je ne te suis pas . si tu m'aimes alors viens . et si tu ne m'aimes pas à quoi rime tout cela . je ne comprends pas . je ne peux te dire ce que je ressens .


Ghislain AUBRY le 01/09/2010
J'ai plus de 60 ans maintenant, mais je me souviens toujours par coeur de ce poème sublime appris dans une classe primaire....et quand je vais me promener dans les bois par exemple, souvent je me récite tout seul et tout haut ce chef d'oeuvre. Merci Monsieur de Lamartine.
Ghislain




privat le 17/11/2010
elle est longue
http://anaelle.centerblog.net


loliy le 01/01/2011
est ce que quelqu'un saurait me donner des idées pour un commentaire sur ce poème? merci


james le 03/02/2011
j' aimerais avoir la conclusion sur le poème "l'Automne" de l' écrivain Lamartine


LORE J.M. le 07/05/2011
J.M.LORE,07.05.2011
J'adore ce poème sur la nature. J'aimerais savoir où et à quelle date il fut composé? Certainement après son exil de Paris.
Merci Monsieur LAMARTINE


Anonyme le 12/05/2011
donnons un nouveau souffle au romantisme, et pour de bon!

ce poème n'est-il pas quelque fois raccourci? de façon à ce qu'il ne soit composé que de quatre vers? Cela semblerait logique et ferait un bon exemple pour une question analytique... Quelqu'un saurait-il m'assister?


sophie le 13/05/2011
Lore JM , ce poeme a ete ecrit en 1820 dans " Méditations poetiques" .


sophie mesba le 15/05/2011
ce poème m'émeut à sa lecture,je le récite aussi tôt que le l'automne pointe le bout de son nez.on ne peut parler de saisons sans faire allusion a lamartine .sophie


Rabie Ali le 31/08/2011
Ce sont les plus beaux mots qui sortent du coeur du poete et entrent dans celui du lecteur. Rabie


dans mon temps... le 24/10/2011
pourquoi ne pas avoir reproduit le poême dans son entier
la comparaison avec la fleur qui expire : moi je meurs et mon âme au moment qu'elle expire s'exhale en un son triste etmélodieux...


dans+mon+temps... le 24/10/2011
idiot: je n'ai pas lu jusqu'à la fin!!! honte à moi!!!


lepoder gerard le 16/11/2011
non content d'etre un grand historien Lamartine est un poete emerite et talentueux que j'aime beaucoup.Ce poeme est le reflet de son immense talent!!!!


bioitre le 16/11/2011
coucou ses bo
http://23652momomo.centerblog.net


hoarau marine le 11/12/2011
c ' est bof on doit l apprendre poufr lundi 12 avec mme bailly-morin!!!


ohan le 21/12/2011
charly de gemenos le 20/12/11
ce poeme je l/ai appris a l/ecole et je l/ai retrouvè grace a internet
il me plait beaucoup ,le relire est pour moi un plaisir simple et sain
merci monsieur lamartine .


vincent regys le 05/06/2013
L automne est une merveille dans son domaine,tout comme Mr ALPHONSE DE LAMARTINE. Par son positionnement dans le recueil,il me semble presenter une suite logique du LAC (le souvenir d'ELVIRE) et de L'ISOLEMENT (la solitude si grande). En se mettant l'accent sur les adieux de mere nature a la vie,LAMARTINE,par son genie,nous traduit l'adieu de son ame a la vie. RESPECT!!!


Dany le 12/10/2013
quel bonheur de retrouver ce poeme appris en primaire .Mon desir :que mes cendres soient dispersees sur le theatre de verdure au Huelgoat (29) en declamant ce merveilleux poeme merci Monsieur De Lamartine


gomez le 02/01/2014
bonjours, j ai un devoir a faire et la question est :

comment comprenez-vous le " salut " su premier quatrain ?


merci'
http://luluvscal.centerblog.net


Ghislain Aubry le 19/02/2014
Bonjour Gomez.
Et bien en réponse à ta question, je dirai que je pourrais tout simplement remplacer "salut" par "au revoir".
Il faut se rappeler qu'au moment où Lamartine écrit ce chef d'oeuvre, il est très gravement malade et pense mourir. Il guérira de sa maladie d'ailleurs. Donc il dit "au revoir" à la nature avec infiniment de respect pour elle. Dans ce "salut", il y a aussi énormément de remerciements à la nature pour tout le bonheur et toutes les joies qu'elle lui a accordés tout au long de sa vie dont il croit que la fin est proche.
Tu peux disserter sur ce thème je pense. Bon courage à toi.
Ghislain


Ecrire un commentaire

forum